Comment le shampoing donne de l’éclat aux cheveux ?

Comment le shampoing, l’après-shampoing et les autres produits coiffants permettent-ils à nos cheveux de rebondir et de bien se comporter ? Nos cheveux anioniques ou chargés négativement sont composés de trois éléments : la couche externe ou cuticule, la couche intermédiaire ou cortex, et le noyau ou médulla.  

Cette dernière contient une protéine appelée trichohyaline, dont la dégradation contribue aux propriétés de rétention d’eau du cheveu. Le cortex est composé de cellules cylindriques noyées dans une matrice de protéines, qui détermine les propriétés mécaniques ainsi que la couleur, grâce à la mélanine.  

La cuticule est constituée d’écailles superposées disposées comme les tuiles d’un toit et recouvertes d’une fine couche de lipides qui atténue les frottements et repousse l’eau pour éviter d’endommager le cortex. 

Elle détermine les propriétés optiques de nos cheveux : Les cheveux bouclés brillent moins que les cheveux raides car la lumière rebondit moins sur les parties ondulées.  La forme et la taille de vos follicules déterminent la forme et l’épaisseur de chaque mèche.  

Si vous avez des cheveux raides et épais, vous avez probablement une grande ouverture de follicule circulaire. Si vous avez des cheveux très bouclés, vous avez probablement une ouverture elliptique. Vous ne pouvez rien y faire, si ce n’est soupirer et souhaiter avoir l’autre type de cheveux (car tous les cheveux raides veulent des cheveux bouclés et vice versa !) 

La friction n’est pas notre amie ! L’objectif de tant de nos produits est d’empêcher les mèches de se frotter les unes aux autres, ce qui entraîne la formation de nœuds et de paquets lorsque les écailles de la cuticule s’entremêlent. 

Dans le pire des cas, les écailles peuvent s’enlever, laissant le cortex plus exposé et la mèche de cheveux sèche et cassante en raison d’une perte d’eau accrue.  La modification de la chimie de vos cheveux par des teintures, des défrisages, l’exposition au soleil ou la chaleur des fers à lisser ou des sèche-cheveux rend vos cheveux plus hydrophiles (qui aiment l’eau). 

Les lipides sont éliminés, ce qui permet à davantage d’eau de pénétrer dans le cortex. Plus d’eau égale plus d’hydratation, n’est-ce pas ? Malheureusement, une tige capillaire gonflée signifie que la cuticule est soulevée, ce qui entraîne – vous l’avez deviné ! – des dommages par friction.